L’histoire de Gorda, heureuse adoptée.

Merci à Julia de nous avoir transmis le témoignage de l’arrivée de GORDA.

Coucou les Tatas et Tontons de l’association G.A.L.G.O.S. c’est moi Gorda la MAGNIFIQUE Mastin de 50,150kg qui vous remercie de l’avoir mis dans le camion du bonheur qui m’a amenée à ma nouvelle famille. Alors je vais faire la présentation des bipèdes de la Famille D.C: Alors il y a Papa Tonio,après il y a Maman Sandra et enfin Juju. Comme certaines pourront se rendre compte j’ai proclamé un changement d’état civil.

Alors Oui, c’est vrai quand je suis descendue du camion et que j’ai vu Juju j’ai bien failli lui sauter dessus et le monsieur du camion a eu du mal à me retenir, Juju s’est baissée et Là j’ai trouvé le bonheur, ça a été léchouilles à volonté j’ai même essayé de lui nettoyer les narines mais ma langue ne rentrait pas dedans alors je me suis contentée de sa figure!!! Et oui, je me contente de peu😅😅😅. Le monsieur du camion a donné la corde a Juju et on s’est mis de côté pour enfiler le harnais et la laisse. ET LA, LE BONHEUR!!! J’ai vu mon Papa (vous savez!! Tonio) Délire total!!!!🤪😜🤪😜Juju, elle a eu du mal à me mettre tout ce qu’il fallait, en plus je n’arrêtais pas de gigoter ce qui fait qu’on s’est retrouvés derrière le camion encore. On a fait vite pour laisser le camion du Bonheur repartir avec tous mes copains et copines qui eux aussi voulaient sortir avec leur famille (dimanche matin, Juju m’a dit que mes Copains et copines étaient avec leur famille et très heureux).

Alors je n’oublie pas les 2 Messieurs du camion du Bonheur pour nous avoir amener à nos famille pour la vie. Bon, je continue ma lettre.

Juju et Tonio m’ont donné à boire et à manger, bon franchement j’ai remplie ma vessie tellement j’avais soif (vous comprendrez le problème plus tard). Après on a été se balader un peu et ils pensaient que j’allais faire pipi mais j’étais plus intéressée par renifler les odeurs de l’herbe. Au bout d’un moment, on va vers une voiture noire et Juju me dis « Allez, en voiture pour aller à la maison », mais je voulais pas monter dans la voiture alors je me suis couchée et me suis mise sur le dos pour une autre séance de grattouilles. Au bout d’un moment Juju a dit à Tonio: attends on va faire comme quand on avait le cheval je vais reculer avec Gorda et je vais avancer vite vers le coffre*. Bah arrivée devant le coffre je me suis mise de travers et j’ai demandé des câlins!!(Eh dis donc, il faut pas hésiter à demander!!!). Bon Juju elle a dit « au grand mots les grands moyens », je l’ai regardée et je me suis encore couchée. Il y avait des messieurs qui nous regardaient devant la boutique et il rigolaient bien. Alors Juju a soulevée la partie avant mais mes fesses étaient toujours par terre, alors Tonio « mon papa » a soulevé le derrière et ils ont eu du mal (hihihi). Après Juju s’est dépêchée de m’accrocher à une laisse qui était accrochée à son siège conducteur et a vite fermer le coffre. Quand ils sont montés à l’avant Juju a décidée de faire des selfies de nous trois. Et nous voilà sur la route, je suis restée presque tout le temps la tête entre les 2 sièges et je regardait la totoroute qui m’emmenais à la maison. MAIS, j’étais tellement contente que je n’arrêtais pas de faire des bisous à droite et à gauche. Et pis après je me suis dis que une PAUVRE chienne comme moi avait besoin de réconfort alors j’ai essayée de passer devant. Juju m’a dis: » ne fais pas ça, je conduit et c’est très dangereux sur la totoroute surtout que je conduis vite (130 km/heure) ». Papa m’a repoussé et j’ai fais la petite fille sage je me suis remise à l’arrière. On est sortis de la totoroute et on est allés sur une route normale (vous êtes bizarre vous les humains, vous donnez pleins de noms différents à une même chose???) Continuons, là Juju a dis: « bon on n’en a plus que pour 30 minutes ma chérie, tu vas voir maman et toute la famille », mes oreilles se sont un peu redressées. Au bout de très longtemps (environ 15 minutes) bah j’ai décidée que j’avais été assez sage en plus la voiture ralentissait dans un village, et beh j’ai essayée de repasser devant. J’ai mis une patte sur l’épaule de Juju et je commençais à avancer tout doucement (un vrai char d’assaut), j’ai tout de suite été arrêtée par le bras de papa qui me repoussait derrière et Juju qui disait: « tu sais Gorda tu es très grande, tu n’arriveras pas à te faire toute petite et on a bien vu que tu préparais une bêtise ». Après je suis vraiment restée calme, vraiment je vous jure. Je regardais toujours la route et à un moment Juju a dit, « on est à 5 minutes de la maison, je me suis mise à m’agiter, à gémir à tourner dans la voiture, Juju elle s’est beaucoup inquiétée elle a même tournée la tête pour me regardée dans un virage: Qu’est ce que tu as mon bébé? ET LA, j’ai arrêtée de gémir et j’ai fait pipi sur les couverture. Juju elle m’a dis que c’était pas grave, qu’elle allait nettoyée après. On arrive dans un village tout mignon et on se gare sur un trottoir. Juju et Papa descendent de la voiture, le coffre s’ouvre et ils s’apprêtent à me faire descendre et je descend toute seule. Juju me regarde et dis à papa: « elle a même pas sautée, elle a simplement descendu par terre ». Bon là, je décroche totalement d’une conversation qui est à propos de mon autre sœur: ESPOIR!!!! Papa me retiens sur l’herbe, je renifle partout avec mes fesses toujours en contacte avec les jambes de papa, il me câline beaucoup, j’adore. Au bout de 5 minutes environ, j’entends Juju qui dis J’ARRIVE ‘très fort ». Bon maintenant il faut que je sois sérieuse (si si je le fais vraiment et vous allez comprendre pourquoi). Donc papa avance avec moi pendant que Juju avance avec sa chienne Espoir, un berger allemand femelle de presque 12 ans. On passe côte à côte plusieurs fois, Juju parle beaucoup à papa pour lui expliquer ce qu’il doit faire et elle parle encore plus à Espoir pour lui dire que c’est une gentille fille qu’elle est sa fille et que personne ne l’a remplacera et qu’elles avaient discutées toutes les 2 et qu’Espoir lui a promis d’être gentille ( parlons franchement, elle a été aussi gentille au début que moi j’ai été sage dans la voiture). On a été beaucoup caressée toute les deux, on arrive dans un petit coin d’herbe. On se croise encore un peu mais franchement je suis pas rassurée, je me colle de plus en plus à papa, Espoir me disait que c’était elle la cheffe. On s’est reniflées, on s’est dis bonjour à la mode des chiens, Espoir a collée sa truffe dans mon coup et on a eu pleins de bonbons. Après quand on s’est un peu calmées, Juju elle dis qu’on est de très bonnes filles et qu’on peut rentrer à la maison où quelqu’un m’attends avec beaucoup d’impatience. On reprends la route dans l’autre sens et quand on arrive pas loin de la maison Juju et Espoir courent vers une autre dame qui n’arrête pas de m’appeler. Bon papa et moi on coure pas parce que papa a mal aux jambes. J’arrive devant ma nouvelle maman qui a une cane à la main et qui pleure en me voyant. J’arrive à côté d’elle et elle me dit: « tu es celle que j’attendais, je suis très contente de te voir enfin ». Après avoir eu ma dose de câlins on rentre dans la cour et Juju va ouvrir la porte de la maison et elle dit à maman que c’est là que ça va devenir dangereux!!! La porte s’ouvre et pleins de petits chiens sortent en courant et s’arrêtent en me voyant, d’un coup ils se mettent à courir autour de moi, me reniflent et me parlent très fort en mode chien, mais moi je parle le chien Espagnol alors que eux parlent le chien Français. Après je fais un tour, je découvre l’abreuvoir que papa a installé quand Juju avait beaucoup de chiens et je recommence à boire beaucoup (vous avez une photo de moi entrain de boire (surtout une photo de mes fesses.)). Tout le monde rentre pour fêter mon arrivée autour d’un café (on est sérieux dans ma nouvelle famille, il est à peine 9h30). Je rentre, je sors et Juju a toujours un œil sur moi pour éviter les problèmes avec Espoir et puis à force de marcher je me détends un peu et je fais mon premier caca sur le sol français. Juju elle vient voir après elle retourne avec moi dans la maison et elle dit aux parents: « bon sang quand elle viendra chez moi à P…, il faudra que j’ai pleins de sacs à crottes. Oh j’allais oublier que j’ai rencontrée Romy et Michelle (protégés de GALGOS), Juju a été chercher Romy et elle est venue toute contente parce qu’elle avait la laisse. Romy regardait Juju en se dandinant de partout (vous savez comme font les poissons quand on les attrapent à la cane à pêche), Juju a dit: « comme d’habitude je n’ai pas mon téléphone pour filmer ça et l’envoyer à Tata Joelle qui attend depuis longtemps de voir la danse du popotin!!! ». Mais dès qu’elle me voit la danse du popotin se stoppe net, elle se retourne et cour pour rentrer au panier!!! Et Juju qui pensait que nous pourrions bien nous entendre, après tout nous avons toutes été sauvées par vous!!! Mais je suis grande alors j’attends pour faire copine avec elle. On rentre dans la cuisine d’été et je vois Michelle, alors elle s’est No Stress, bon c’est vrai qu’elle ne voit quasiment plus avec sa cataracte mais elle me renifle et se recouche tranquillement. Papa et Juju font beaucoup de trucs car ils avaient commencés vendredi de réaménager la cuisine pour que j’ai de la place.. Maman a commencé à faire à manger, c’est un plat portugais qui prends du temps à faire. Quand c’est prêt, on passe TOUS à table. Et oui, comme je vois que tous les petits et même Espoir se rapprochent pour avoir des petits bouts et j’avoue que c’est bon. Maman elle dit même que je suis devenue une Espagnole-portugaise. Et d’un coup je vois Juju se crisper en entendant le bruit du portail qui se referme je redresse mes oreille et m’avance devant la porte. 3 personnes dont une petite fille se pointent devant la porte et le monsieur dit « Pu… qu’est ce qu’elle est immense », je m’occupe même pas de lui, je vais vers la petite fille et je la renifle et lui fais une léchouille. Le monsieur se baisse et essaye de me soulever. Tout le monde rigole parce qu’il n’y arrive pas. re-câlins et maman, Sarah (la petite fille), Marie (la dame) et Juju on sort pour faire des photos. Marie en a fait pleins et j’ai bien rigolé quand je me suis appuyée sur Sarah. On rentre et Maman dit à Charles que comme il est là, il va aider papa à terminer les petits travaux parce que Juju doit aller se reposer. Juju va se reposer et puis moi je vais me dorer les poils au soleil en allant demander des câlins et bisous assez souvent. Vers 15h30 Juju descend et vois qu’il n’y a plus que nous. « Bon, c’est l’heure de la gamelle c’est l’heure de MANGER!!! » Les petits chiens se mettent à aboyer très contents de manger, c’est presque militaire, ils se mettent tous en place au bon endroit et se jettent sur leur gamelles. Et c’est le tour des grands, papa et Juju préparent les gamelles et nous mettent nos gamelles sur des supports, Juju met ma gamelle à côté de celle d’Espoir et reste entre nous pour « Au cas où ». Ma gamelle est bien remplie: Croquettes , un peu de boîte et du gruyère et j’ai TOUT mangé. Après ça je me couche par terre pour digérer et maman dis que je vais avoir froid et me met une couverture dessus. Elle dit aussi: « Je veux pas que ma Gorda ai des escarres aux pattes alors je vais lui mettre un tapis pour qu’elle dorme cette nuit ». Je dors, je vais demander des caresses, je me couche dans la salle à manger et je soupire heureuse d’être enfin entourée de personnes qui m’aiment, je suis CHEZ MOI. Arrive le repas du soir, c’est sandwiches ce soir, je demande des morceaux à tout le monde et je bois même du lait, par contre le soda de Juju j’en voulais pas; BEURK!!! Comme tout le monde est fatiguée, on se couche tôt, Juju monte dans sa chambre avant tout le monde avec ses petits chiens et Espoir. La nuit est tranquille, tout va bien. Quand papa se lève il prépare son café et moi je sens une bonne odeur dans la cuisine. Juju descend et Espoir me voit, elle aboi en me disant « bon sang le cauchemar est toujours là ». Juju me dis « aujourd’hui tu vas gouter au croissant du seigneur (les croissants du dimanche matin) ». J’avoue que c’est vraiment bon ce truc. Maman descend et encore une tournée de croissant et de café. Aujourd’hui c’est repos pour tout le monde. Juste en milieu de matinée Juju revient des courses avec un ENORME tapis bien moelleux , je renifle et m’en vais. Maman et Juju vont le mettre où j’ai dormi cette nuit. Après le repas de midi, Juju se prépare pour rentrer chez elle et elle me dit que quand Espoir et moi on sera vraiment copine je viendrais passer quelques nuit chez elle mais que pour l’instant c’est encore trop tôt. Mais moi je ne veux pas qu’elle parte, je veux que ma famille reste autour de moi pour que je puisse la protéger.

Le lendemain elle revient me chercher pour m’emmener voir le vétérinaire. Je suis tellement contente de la revoir que je pose mes pattes avant sur ses épaules pour lui faire de gros bisous. C’est encore plus marrant que la veille pour monter dans la voiture. On part chez le vétérinaire, pareille je regarde devant et quand j’arrive à la clinique, que maman connait malheureusement très bien, tout le monde me regarde et dis « vous avez pris un berger d’Anatolie en plus de vos autres chiens? » et Juju elle réponds que je ne suis pas à elle mais à son papa et que je suis un Mastin d’Espagne!!!🥰, après Juju essaye de me peser et le véto doit venir voir le cadran de la balance parce que Juju n’arrive pas à voir et à me tenir. Résultat des courses je fais 50kg150. Ouah 5 kg de plus que ce qui a été dis sur le site de l’asso, mais tout le monde a dit que je suis parfaite comme ça. Alors voilà un petit résumé de mes premières journées, je vous écrirais régulièrement pour vous faire des résumés de mes journées.

Bon maintenant c’est moi Julia qui vous parlent, alors je vous répète ce que vous a dit Gorda.

UN GRAND MERCI POUR TOUT.

Quand je n’aurais malheureusement plus ma chienne Espoir, je reviendrais vers vous pour vous reprendre un ou une malheureuse.

Si vous avez besoin d’une famille d’accueil et si vous avez besoin d’un point de transit du côté de chez moi j’ai une chambre d’ami disponible, je suis là pour vous GROS BISOUS AUX TATA ET AUX TONTONS DE L’ASSOCIATION G.A.L.G.O.S. 🥰🥰🥰🥰🥰🥰🥰🥰🥰

You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “L’histoire de Gorda, heureuse adoptée.”

  1. lafafa dit :

    Une superbe histoire, mais bien réelle, un conte de fées « vivant » magnifique

  2. Gisèle dit :

    Merci Gorda pour ton témoignage si émouvant et plein d’humour de ton arrivée dans ton doux foyer !
    Belle vie à toi ,Espoir et tous tes petits compagnons !

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to webdesign berlin, House Plans and voucher codes